Erysipèle de la jambe

Érysipèle des membres inférieurs


Comme dans la majorité des cas, l'érysipèle touche les membres inférieurs: on parle alors d'érysipèle de la jambe / du pied ou syndrome de la grosse jambe rouge. Dès l'apparition des problèmes de peau (rougeurs, gonflement, sensation de chaleur) accompagnée de douleurs et fièvre il est vivement conseillé d'établir un diagnostic auprès d'un médecin. Il serait dommage de perdre du temps et risquer des complications pour un érysipèle de la jambe qui se traite relativement bien par antibiotique lorsqu'il est diagnostiqué rapidement. Votre médecin généraliste traitant est à même d'établir le diagnostic. Ne perdez pas du temps à trouver un dermatologue dont le délai pour obtenir un rendez-vous sera plus long.

Comment prévenir la récidive de l'érysipèle de la jambe?


Une des meilleures méthode de prévention est de pratiquer des séances de drainage lymphatique pour limiter les troubles circulatoires et le port de bandes à varices ou de bas de contention.


Pratiquer le drainage lymphatique manuel


C'est une technique de massage doux destinée à stimuler la circulation sanguine. Le drainage lymphatique manuel s'effectue avec les doigts et la paume des mains sur les membres inférieurs du corps, en suivant le sens de la circulation lymphatique et en faisant varier la pression.

La lymphe est un liquide incolore qui circule dans les vaisseaux lymphatiques grâce aux contractions pulsées des muscles et des vaisseaux sanguins. Comme un système d’évacuation des déchets, elle draine les liquides excédentaires, les toxines et les débris cellulaires.

Lorsque la circulation de la lymphe est déficiente, le corps peut s'affaiblir et s'intoxiquer, ce qui risque d’entraîner divers problèmes de santé : enflure des membres, vieillissement prématuré, cellulite, jambes lourdes, vergetures, etc.

Il existe deux méthodes principales en drainage lymphatique manuel : la méthode Vodder et la méthode Leduc.